Via un reportage, ADNR Formations met à l’honneur ces apprenants qui ont passé leur mémoire. Nous vous présentons Catherine qui nous a proposé un mémoire très enrichissant sur l’alimentation émotionnelle où comment naît la compulsion alimentaire.

Bonjour Stéphanie,

Tout d’abord bravo pour votre réussite de soutenance de mémoire. Merci d’accepter de nous en parler et de partager avec nos lecteurs. Quel était votre thème de mémoire, pourquoi l’avoir choisi ? :

Le thème de mon mémoire était « L’Alimentation émotionnelle où comment naît la compulsion alimentaire ». Mon vécu marqué par des débordements émotionnels (une anorexie à l’adolescence et plus récemment un cancer du sein) m’a naturellement influencée dans mon choix de thème de mémoire.

Quels axes avez-vous décidé de mettre en avant ? : Mon mémoire est axé sur l’interdépendance qu’entretiennent alimentation et émotion et comment cette relation intime peut-elle devenir addictive et même nous enfermer dans un cercle vicieux.

Dans l’élaboration de votre mémoire avez-vous eu contact avec des professionnels de santé et/ou des professionnels de la naturopathie pour compléter l’accompagnement de l’équipe pédagogique ?

Après avoir été soignée pour mon cancer du sein, sur les conseils d’une infirmière à l’Institut Marie Curie, je me suis faite accompagnée par une naturopathe. Et là ce fut une révélation ! Avec la naturopathe nous avons travaillé sur le nutritionnel et l’émotionnel. Avec la naturopathe nous avons travaillé sur le nutritionnel et l’émotionnel. J’ai aussi été entourée par un coach en PNL, un professeur de yoga, un énergéticien. Tous ces formidables spécialistes qui m’ont donné les clés du Bien-Être Durable dont je transmets les conseils dans mon mémoire.

Comment voyez vous votre évolution dans le milieu de la naturopathie maintenant que vous avez réussi votre formation ? Pensez-vous ouvrir un cabinet ? Devenir salarié ? …

Je souhaiterais maintenant à mon tour aider toutes les personnes en souffrance ou mal être, en m’installant à mi-temps dans un cabinet partagé t en faisant des interventions dans les hôpitaux à mi-temps. Sinon je fourmille d’idées avec 3 objectifs principaux : – Rendre les gens acteurs de leur santé – Amener les personnes à se faire du bien, à s’occuper d’elles et à ne pas attendre de tomber malade pour s’occuper de soi – Transmettre vitalité et énergie pour un Bien-Être Durable Je voudrais publier un livre de recettes, surtout destiné aux femmes qui ont une vie familiale et professionnelle chronophage pour leur prouver qu’une cuisine du quotidien saine, simple, rapide, source de plaisir est possible. Et leur éviter de se retrancher dans une cuisine industrielle et malsaine. Je souhaiterais aussi mettre en place : – des ateliers dans les écoles et les collèges sur la nutrition

  • – des ateliers sur l’alimentation émotionnelle auprès des adultes
  • – des retraites alliant nutrition, exercices physiques et gestion émotionnelle
  • – des conférences en ligne sur instagram

Pensez-vous générer des synergie avec d’autres professionnels ?

J’ai commencé à rencontrer des pharmaciens afin de me faire connaître, présenter les bienfaits de la naturopathie, et noter les laboratoires avec lesquels ils travaillent pour éventuellement les conseiller aux clients. Je me suis aussi présentée auprès d’une ostéopathe un hypnotiseur, et d’une sophrologue. Je prévois aussi de rencontrer des médecins, kinésithérapeutes, psychologues … On est tellement plus efficaces en créant des synergies avec d’autres professionnels et plus visibles en se faisant connaître auprès de ces professions.

Au cours de ces quelques mois passés en votre compagnie nous avons eu à cœur de partager avec vous un maximum de connaissances. Et encore une fois, bravo pour votre réussite. Pour conclure, si vous aviez quelques mots pour votre école, quelques seraient-ils ?

Mon aventure avec ADNR n’est pas encore terminée puisque j’enchaîne sur la formation de PHVN. Quelle joie !!! Cette formation a été dense mais tellement riche en apprentissage et en découverte. Et puis avec ADNR nous sommes dans un cocon, entouré de professeurs et d’intervenants bienveillants, qui nous stimulent et nous motivent lorsque c’est nécessaire.

Merci beaucoup pour ce partage, nous reviendrons vous rendre visite dans quelques mois pour avoir de vos nouvelles ! Nous vous souhaitons beaucoup de succès

Alexandra ATTALAUZITI, directrice ADNR Formations

 

Derniers Articles