Via un reportage, ADNR Formations met à l’honneur ces apprenants qui ont passé leur mémoire. Nous vous présentons Mélanie qui nous a proposé un mémoire très enrichissant sur la crise de la quarantaine.

Bonjour Mélanie,

Tout d’abord bravo pour votre réussite de soutenance de mémoire. Merci d’accepter de nous en parler et de partager avec nos lecteurs. Quel était votre thème de mémoire, pourquoi l’avoir choisi ? :

Mon thème de mémoire était “La crise de la quarantaine” tant au niveau émotionnel qu’au niveau hormonal et physique

Quels axes avez-vous décidé de mettre en avant ?

J’ai mis en avant l’importance de l’hygiène de vie sous tous ces angles : l’alimentation, l’activité physique, la gestion du stress et des émotions et je tire aussi la sonnette d’alarme sur la nécessité de prendre conscience des effets perturbateurs endocriniens.

Dans l’élaboration de votre mémoire avez-vous eu contact avec des professionnels de santé et/ou des professionnels de la naturopathie pour compléter l’accompagnement de l’équipe pédagogique ?

J’ai échangé avec une psychologue et un ostéopathe qui font partis du cabinet pluridisciplinaire dans lequel j’exerce.

Comment voyez vous votre évolution dans le milieu de la naturopathie maintenant que vous avez réussi votre formation ? Pensez-vous ouvrir un cabinet ? Devenir salarié ? …

J’ai ouvert mon cabinet en octobre pour la réflexologie que je vais maintenant compléter avec l’approche naturopathique. Ces 2 pratiques sont totalement complémentaires.

Pensez-vous générer des synergie avec d’autres professionnels ?

Mon cabinet est dans un espace pluridisciplinaire qui rassemble plusieurs autres professionnels (psychologues, ostéopathe, ergothérapeute, coach..)

Au cours de ces quelques mois passés en votre compagnie nous avons eu à cœur de partager avec vous un maximum de connaissances. Et encore une fois, bravo pour votre réussite. Pour conclure, si vous aviez quelques mots pour votre école, quels seraient-ils ?

Cela a été une sacrée aventure ! L’école pousse dans le dépassement de soi, dans des remises en question. Les rencontres avec des professionnels passionnels passionnés, avec d’autres apprenants, des échanges indispensables pendant les stages. Un soutien et une écoute tout au long du cursus, qui rebooste. Merci

Merci beaucoup pour ce partage, nous reviendrons vous rendre visite dans quelques mois pour avoir de vos nouvelles ! Nous vous souhaitons beaucoup de succès

Alexandra ATTALAUZITI, directrice ADNR Formations

Derniers Articles

Aller au contenu principal