Via un reportage, ADNR Formations met à l’honneur ces apprenants qui ont passé leur mémoire. Nous vous présentons Stéphanie qui nous a proposé un mémoire très enrichissant sur les troubles digestifs en lien avec les émotions.

Bonjour Stéphanie,

Tout d’abord bravo pour votre réussite de soutenance de mémoire. Merci d’accepter de nous en parler et de partager avec nos lecteurs. Quel était votre thème de mémoire, pourquoi l’avoir choisi ? :

Le thème de mon mémoire était « Les troubles digestifs en lien avec les émotions ». J’ai choisi ce thème tout d’abord parce qu’il résonne avec mon expérience personnelle. En ayant frôlé le burn-out ou peut être même en ayant été touché, le système digestif a été le plus touché et c’est alors tout mon organisme qui a été affaiblit. Et ce n’est qu’en travaillant sur mes émotions (colère, stress, frustration..) et sur le système digestif en lui-même que peu à peu j’ai retrouvé mes forces et mon équilibre. Une autre raison pas des moindres c’est que beaucoup des personnes susceptibles de me demander mon aide souffraient de troubles digestifs et je souhaitais leur ouvrir les yeux sur le volet émotionnel.

Quels axes avez-vous décidé de mettre en avant ? :

Les axes que j’ai décidé de mettre en avant dans ce mémoire sont en premier lieu, toutes les méthodes pour apaiser et soutenir le système digestif ainsi que son mode de fonctionnement, mais aussi et surtout le côté émotionnel en passant par les piliers de la naturopathie (alimentation, hygiène de vie et soutien psycho-émotionnel, mais aussi des pistes micronutritionnelle, en phytothérapie, aromathérapie…

Dans l’élaboration de votre mémoire avez-vous eu contact avec des professionnels de santé et/ou des professionnels de la naturopathie pour compléter l’accompagnement de l’équipe pédagogique ?

Dans l’élaboration du mémoire, j’ai pu avoir des échanges avec une praticienne en EFT, qui m’a permis d’élargir encore ma vision de la prise en charge émotionnelle.

Comment voyez vous votre évolution dans le milieu de la naturopathie maintenant que vous avez réussi votre formation ? Pensez-vous ouvrir un cabinet ? Devenir salarié ? 

Je voudrais diversifier mes activités. Dans un premier temps je vais collaborer avec une personne déjà installée professionnellement avec un cabinet de massage énergétique. Elle me met à disposition son cabinet quelques heures par semaine et nous allons mettre en place des ateliers à thème, le prochain étant planifié à mi juillet (« C’est quoi bien manger ? »), je vais proposer des consultations à distance et voir pour intervenir en entreprise dans des groupes industriels ou lieux de vacances (camping et cabanes sur l’eau à proximité). J’envisage cependant selon l’ampleur du travail ces prochains mois d’avoir une activité salarié à temps partiel. Je vais aussi voir comme tu me l’as suggéré Alexandra, pour contacter des labo en Suisse. Je suis plutôt dans une phase de prospection pour le moment.

Pensez-vous générer des synergie avec d’autres professionnels ?

Oui j’y songe, déjà avec cette praticienne de massage dont je parlais précédemment et avec une praticienne en EFT, mais aussi avec mon ostéopathe, les cabinets médicaux de mon village. Et puis, j’ai gardé contact avec le magasin bio dans lequel j’ai pu réaliser mes stages Amma et reflexo. J’ai prévu aussi de m’entretenir avec le maire de mon village pour saisir toutes les opportunités le plus localement possible. Et puis je viens d’apprendre l’installation d’une ferme fabriquant de la spiruline à quelques kms qui cherchent une collaboration avec des naturopathes.

Au cours de ces quelques mois passés en votre compagnie nous avons eu à cœur de partager avec vous un maximum de connaissances. Et encore une fois, bravo pour votre réussite. Pour conclure, si vous aviez quelques mots pour votre école, quelques seraient-ils ?

Oui, merci infiniment, je ne regrette en rien le choix de cette formation plus que qualitative. J’ai passé beaucoup de temps à sélectionner l’école par rapport au contenu, à l’éthique, aux méthodes d’enseignements. Beaucoup de contenu riche, évolutif qui allait parfois même au-delà de mes attentes avec un processus de contrôle régulier et pointu des connaissances. La formation est tellement riche que je reste persuadée que mon niveau de connaissance évoluera au fil de mon expérience parce que je n’ai pu tout retenir devant l’enchainement des modules et je sais que je reviendrais régulièrement sur mes notes pour approfondir mes acquis. J’ai été parfois étonné parce que des modules m’attiraient moins que d’autres c’est le cas de la réflexologie et pourtant ce fut la plus belle découverte. Les formateurs incluant toi, Alexandra, ont su nous transmettre, nous accompagner avec douceur mais rigueur pour nous sensibiliser et nous rendre de vrais pros ! La formation est très dense et bien plus difficile que je ne l’avais imaginé mais elle reste absolument accessible à qui garde sa persévérance et travaille régulièrement et consciencieusement. Il faut la mériter 😉 Je reviens donc sur ce point également, une super équipe de formateur, formatrice, encadrement et toi, notre directrice, tous extrêmement bienveillants et accessibles. Et comme une chose en entraine une autre j’ai l’incroyable chance (ou via les supers pouvoirs d’Alexandra)  de tomber dans une promo fantastique d’échange, de partage, d’entraide qui continue à ce jour encore à communiquer.

Merci beaucoup pour ce partage, nous reviendrons vous rendre visite dans quelques mois pour avoir de vos nouvelles ! Nous vous souhaitons beaucoup de succès

Alexandra ATTALAUZITI, directrice ADNR Formations

 

Derniers Articles